A découvrir ou redécouvrir...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A découvrir ou redécouvrir...

Message  Piti 'risby le Jeu 10 Fév - 16:56

Petit tour littéraire de nos bibliothèques...

Du roman au recueil de poésie, du théâtre à l'essai en passant par l'épistolaire...

Les incontournables, vos coups de coeur, vos livres de chevet, vos découvertes mais aussi ceux qui vous ont déplus...



Dernière édition par Piti 'risby le Jeu 10 Fév - 17:27, édité 1 fois

_________________
Ne jamais être content : tout l'art est là. Jules Renard
avatar
Piti 'risby

Messages : 2101
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 32
Localisation : Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Piti 'risby le Jeu 10 Fév - 17:15

L'étrange histoire de Peter Schlemihl, écrit par l'Allemand Adelbert von Chamisso en 1813, est un petit conte fantastique, moral et philosophique.

Résumé :
Peter Schlemihl, un jeune homme sans le sou, cède son ombre au diable contre la bourse sans fond de Fortunatus, mais il s'en repent bientôt. Devenu extrêmement riche, il doit fuir la lumière du soleil, seul moyen de dissimuler son étrangeté aux hommes qui se détournent de lui avec effroi. Toute vie sociale se révèle impossible et il est condamné à l'errance. Là se trouve peut-être la voie de l'expiation...

Nombre de pages : 77

Livre qui m'a été donné d'étudier lors d'un cours de littérature comparée sur le thème du double.


_________________
Ne jamais être content : tout l'art est là. Jules Renard
avatar
Piti 'risby

Messages : 2101
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 32
Localisation : Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Papanelan le Jeu 10 Fév - 17:27

houuuulaaaa !

Moi qui n'ai aucune mémoire des noms d'auteurs ni des titres de livres, il va me falloir un drôle de boulot pour participer à ce sujet ! pale

La Fanette....au secours....... Embarassed
avatar
Papanelan

Messages : 7231
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 69
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Piti 'risby le Jeu 10 Fév - 17:46

Courage ! study

_________________
Ne jamais être content : tout l'art est là. Jules Renard
avatar
Piti 'risby

Messages : 2101
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 32
Localisation : Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Tigrou le Jeu 10 Fév - 17:52

Le livre que je lis en ce moment, pour mon concours:

El laberinto de la soledad (le labyrinthe de la solitude) d'Octavio Paz, auteur mexicain. C'est un essai moderne et en même temps une réflexion critique sur la modernité. Il a été publié en 1950.

Résumé

"D'une part, c'est une description de certaines attitudes et d'autre part, un essai qui tente une interprétation historique" Octavio Paz. C'est une volonté d'interpréter avec une certaine critique la réalité historique du Mexique.

nombre de pages: 578 Sad


_________________
L'important est de se battre pour ses rêves...
avatar
Tigrou

Messages : 2315
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 29
Localisation : à l'ouest !

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Papanelan le Jeu 10 Fév - 18:08

Tigrou a écrit:Le livre que je lis en ce moment, pour mon concours:

El laberinto de la soledad (le labyrinthe de la solitude) d'Octavio Paz, auteur mexicain. C'est un essai moderne et en même temps une réflexion critique sur la modernité. Il a été publié en 1950.

Résumé

"D'une part, c'est une description de certaines attitudes et d'autre part, un essai qui tente une interprétation historique" Octavio Paz. C'est une volonté d'interpréter avec une certaine critique la réalité historique du Mexique.

nombre de pages: 578 Sad


Le Mexique a bien changé depuis 1950.

Dans certaines régions, la modernité "actuelle", c'est la guerre des gangs pour le contrôle du trafic de drogue.
avatar
Papanelan

Messages : 7231
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 69
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Piti 'risby le Jeu 10 Fév - 18:09

Tigrou a écrit:Le livre que je lis en ce moment, pour mon concours:

El laberinto de la soledad (le labyrinthe de la solitude) d'Octavio Paz, auteur mexicain. C'est un essai moderne et en même temps une réflexion critique sur la modernité. Il a été publié en 1950.

Résumé

"D'une part, c'est une description de certaines attitudes et d'autre part, un essai qui tente une interprétation historique" Octavio Paz. C'est une volonté d'interpréter avec une certaine critique la réalité historique du Mexique.

nombre de pages: 578 Sad


Courage Tigrou ! C'est bientôt la fin du calvaire. Mais bon, va quand même falloir t'activer un peu car tes 578 pages vont pas se lire toutes seules.

_________________
Ne jamais être content : tout l'art est là. Jules Renard
avatar
Piti 'risby

Messages : 2101
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 32
Localisation : Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Tigrou le Jeu 10 Fév - 18:14

Papanelan a écrit:
Tigrou a écrit:Le livre que je lis en ce moment, pour mon concours:

El laberinto de la soledad (le labyrinthe de la solitude) d'Octavio Paz, auteur mexicain. C'est un essai moderne et en même temps une réflexion critique sur la modernité. Il a été publié en 1950.

Résumé

"D'une part, c'est une description de certaines attitudes et d'autre part, un essai qui tente une interprétation historique" Octavio Paz. C'est une volonté d'interpréter avec une certaine critique la réalité historique du Mexique.

nombre de pages: 578 Sad


Le Mexique a bien changé depuis 1950.

Dans certaines régions, la modernité "actuelle", c'est la guerre des gangs pour le contrôle du trafic de drogue.

Oui malheureusement c'est bien vrai. S'il était encore vivant, il aurait sûrement écrit un autre livre pour parler de tous ces changements (violence, drogue, immigration, leadership des Etats-Unis...) et pour partager son mécontentement.

_________________
L'important est de se battre pour ses rêves...
avatar
Tigrou

Messages : 2315
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 29
Localisation : à l'ouest !

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Piti 'risby le Jeu 10 Fév - 19:27

1984, écrit par l'Anglais George Orwell en 1948, est un roman d'anticipation.

Résumé :

Océania vit sous une dictature commandé par un chef invisible -dont les portraits sont partout- Big Brother qui surveille les moindres faits et gestes de chacun. Winston Smith, qui travaille au ministère de la Vérité, a pour tâche de retoucher les journaux déjà parus pour corriger les erreurs du Parti ou de son leader, Big Brother. Car le parti ne se trompe jamais. Une fois l'Histoire réécrite, les erreurs ayant été gommées, on a donc la certitude qu'elles n'ont jamais existé. On assiste au cours de notre lecture à la marginalisation de Winston qui devient progressivement "criminel par la pensée", "rebelle aux politiques du Parti".

J'ai découvert ce livre au lycée mais de manière très succinte. Le thème m'ayant plu, je l'ai alors acheté et je n'ai pas été déçue.


_________________
Ne jamais être content : tout l'art est là. Jules Renard
avatar
Piti 'risby

Messages : 2101
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 32
Localisation : Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Admin le Mar 15 Fév - 5:28

Louis Aragon

LA FORCE
(à Marcel Duchamp)

Nous avons fait le bien comme ils ont fait le mai
Nous avons empêché d'écraser un aveugle
Un jeune automobiliste inexpérimenté
Premier point
Puis tendant une main avant tout secourable
Nous avons traversé le boulevard Péreire
Avec une maman de nourrissons chargée
Deuxième point
Nous avons salué tous les enterrements
Nous avons écrasé de mépris et d'insultes
Tous les godelureaux et les autres vauriens
Troisième point
Nous avons prodigué dans notre ardeur naïve
Des encouragements à tous les bons vieillards
Aux travailleurs aux enfants de l'école aux veuves
Quatrième point
Aux orphelins aux employés du métropolitain
Aux cireurs de bottines aux professionnels
De la parole aux petits télégrapbistes
En un mot
Comme le brave empereur Trajan
On peut bien dire par ce joli soir lumineux
Que nous n'avons pas tout à fait perdu notre journée

(LE MOUVEMENT PERPÉTUEL, 1926.)
Edition Poésie Gallimard




_________________
Un ennemi sera un jour mon ami ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 9861
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 56
Localisation : Angers

http://frontosanimo.blog4ever.com/blog/index-407330.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Admin le Jeu 17 Fév - 4:16

le dernier livre que j'ai lu, c'est pas mal...


_________________
Un ennemi sera un jour mon ami ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 9861
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 56
Localisation : Angers

http://frontosanimo.blog4ever.com/blog/index-407330.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Tigrou le Jeu 17 Fév - 9:34

Cien años de soledad de Gabriel García Marquez (auteur colombien), écrit en 1967.

Résumé:

Cent Ans de solitude relate l'histoire de la famille Buendia sur six générations, dans le village imaginaire de Macondo. Ce village est fondé par plusieurs familles, conduites par José Arcadio Buendia et Ursula Iguarán, un couple de cousins qui se marièrent, pleins d'appréhension et de craintes dues à leur parenté et au mythe existant dans la région, qui disait que leur descendance pourrait naître avec une queue de cochon. Malgré cela, il eurent trois enfants : José Arcadio, Aureliano et Amaranta (prénoms qui se répèteront aux générations suivantes). José Arcadio, le fondateur, est la personne qui dirigera et enquêtera sur les nouveautés qu'apportent les gitans au village, et il terminera sa vie attaché à l'arbre où arrive le fantôme de son ennemi, Prudencio Aguilar avec lequel il dialogue. Ursula est la matriarche de la famille, qui vit durant plus de cent ans, s'occupant de la famille et du foyer.

Le village va peu à peu s'étendre et avec cet accroissement arrivent des habitants venant de l'autre côté du marécage (terrain qui entoure et isole le village de l'extérieur, comme c'est le cas pour Aracataca). Avec eux, l'activité commerciale et la construction se développent à Macondo. Malheureusement, apparaissent aussi la peste de l'insomnie et la peste de l'oubli. La perte de mémoire oblige les habitants à inventer une méthode pour se souvenir des choses et Aureliano commence à étiqueter tous les objets pour se rappeler leur nom ; cependant, cette méthode commence à faillir quand les personnages oublient la lecture. Jusqu'au jour où revient Melquíades (le chef des gitans et ami de José Arcadio) avec une boisson pour rétablir la mémoire de manière immédiate. En remerciement, il est invité à rester vivre dans la maison.

Quand la guerre civile éclate, la population prend une part active au conflit en envoyant une armée de résistance dirigée par le colonel Aureliano Buendía (second fils de José Arcadio) lutter contre le régime conservateur. Pendant ce temps, au village, Arcadio (petit-fils du fondateur et fils de Pilar Ternera et José Arcadio) est nommé chef civil et militaire par son oncle et se transforme en un dictateur brutal, qui est fusillé quand le conservatisme reprend le pouvoir.

La guerre continue et la vie du colonel est sauvée en plusieurs occasions, jusqu'au jour où fatigué de lutter sans raison, il signe un traité de paix qui durera jusqu'à la fin du roman. Après avoir signé le traité, Aureliano se tire une balle dans la poitrine, mais il survit. Plus tard, il retourne à la maison, s'éloigne de la politique et se consacre à la fabrication de petits poissons en or, enfermé dans son atelier d'où il sort uniquement pour les vendre.

Aureliano Triste, l'un des dix-sept enfants du colonel Aureliano Buendia, installe une fabrique de glace à Macondo, laisse le commerce à son frère Aureliano Centeno et s'en va du village avec l'idée d'amener le train. Il revient peu de temps après, remplissant sa mission, laquelle génère un grand développement, avec le train, arrive aussi le télégraphe, le gramophone et le cinéma. Le village se convertit alors en un centre d'activité dans la région, attirant des milliers de personnes de différents lieux. Quelques étrangers récemment arrivés établissent une plantation de bananes près de Macondo. Le village prospère jusqu'à l'apparition d'une grève à la plantation bananière ; pour en finir avec elle, l'armée nationale est présente et les travailleurs qui protestent sont assassinés et jetés à la mer.

Après le massacre des ouvriers de la bananeraie, le village fut assailli par les pluies qui durèrent quatre ans, onze mois et deux jours. Ursula dit qu'elle attend la fin du déluge pour enfin mourir. Naît Aureliano Babilonia, le dernier membre de la lignée Buendia (d'abord appelé Aureliano Buendia, jusqu'à ce qu'on découvre grâce aux parchemins de Melquiades que le nom de son père est Babilonia). Quand les pluies cessent, Ursula meurt et Macondo reste desolé.

La famille se voit réduite et à Macondo, on ne se souvient déjà plus des Buendia ; Aureliano se consacre au déchiffrement des parchemins de Melquiades dans son laboratoire, jusqu'à ce que revienne de Bruxelles sa tante Amaranta Ursula, avec laquelle il a une liaison. Amaranta Ursula tombe enceinte et a un enfant qui à la naissance a une queue de cochon ; elle meurt vidée de son sang après l'accouchement. Aureliano Babilonia, désespéré, sort dans le village appelant de porte en porte, mais Macondo est alors un village abandonné et il rencontre seulement un cantinero qui lui offre de l'eau de vie. Il reste dormir. À son réveil, il se souvient de son nouveau né et court le chercher, mais à son arrivée, il se rend compte que des fourmis sont en train de le manger.

Aureliano se rappelle que c'était prédit dans les parchemins de Melquiades et termine de déchiffrer l'histoire des Buendia qui était déjà écrite à l'avance, se rendant compte en les lisant, que sa propre histoire s'achève là et avec lui, l'histoire de Macondo.



_________________
L'important est de se battre pour ses rêves...
avatar
Tigrou

Messages : 2315
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 29
Localisation : à l'ouest !

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Admin le Ven 18 Fév - 4:11

il y a quelques années, j'ai lu : histoire d'amour de l'histoire de France
une collection de 12 volumes, c'était pas mal.


_________________
Un ennemi sera un jour mon ami ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 9861
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 56
Localisation : Angers

http://frontosanimo.blog4ever.com/blog/index-407330.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Tigrou le Dim 27 Mar - 12:09

En ce moment, je lis un livre de Javier Cercas Anatomie d'un instant publié en 2009

Ce livre raconte en détails ce qui s'est passé le 23 février 1981. C'est une date historique en Espagne parce qu'elle correspond à la tentative d'un coup d'état contre la démocratie menée par le colonel Tejero qui avait pris en otage le Parlement lors de l'investiture du nouveau président du gouvernement Carlos Sotelo qui devait remplacé Adolfo Suarez. Ce coup d'état devait amené les militaires au pouvoir avec le général Armada mais le roi d'Espagne Juan Carlos et son secrétaire Fernandez Campo ont réussi à le déjouer.


_________________
L'important est de se battre pour ses rêves...
avatar
Tigrou

Messages : 2315
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 29
Localisation : à l'ouest !

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Mar 17 Mai - 16:34

Un livre passionant AZTECA de garry jennings un roman basé sur la vie supposée des azteques , bluffant de vérité.(attention , beaucoup de pages !!)dispo en livre de poche.


http://ecx.images-amazon.com
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Invité le Mar 21 Juin - 7:42

Fronto ... ? Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  saphira123 le Mar 21 Juin - 9:21

Pluchon a écrit:Fronto ... ? Suspect

Il découvre les profondeur du PC
avatar
saphira123

Messages : 688
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Piti 'risby le Mar 21 Juin - 9:33

saphira123 a écrit:
Pluchon a écrit:Fronto ... ? Suspect

Il découvre les profondeur du PC

Mais non, il prend un café.

_________________
Ne jamais être content : tout l'art est là. Jules Renard
avatar
Piti 'risby

Messages : 2101
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 32
Localisation : Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Invité le Mar 21 Juin - 10:38

saphira123 a écrit:
Pluchon a écrit:Fronto ... ? Suspect

Il découvre les profondeur du PC

T'es sûre que c'est "les profondeurs du son pc" qu'il découvre ... ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Piti 'risby le Mar 21 Juin - 10:49

Pluchon a écrit:
saphira123 a écrit:
Pluchon a écrit:Fronto ... ? Suspect

Il découvre les profondeur du PC

T'es sûre que c'est "les profondeurs du son pc" qu'il découvre ... ?

Hm...

_________________
Ne jamais être content : tout l'art est là. Jules Renard
avatar
Piti 'risby

Messages : 2101
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 32
Localisation : Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Invité le Mer 22 Juin - 14:03

Un petit blog bien sympatique et très drôle, rempli d'humour et de réalisme que je conseille pour un bon moment de détente !

http://lamarieeencolere.wordpress.com/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Dim 26 Juin - 18:32

Un trés bon livre (enfin 4) les enfants de la terre de J M Auel ,histoire dans la préhistoire ! (Jondalar et Ayla...pour papanélan)
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Jeu 30 Juin - 6:20

Petite histoire frissonnante écrite par mes soins...(tirée de mon blog)


Le sentier pourpre
Mai 2011



-" Dis maman , pourquoi le corbeau, sur l'arbre noir là bas, a les yeux rouges ?"

A Déling, il y a bien 40 ans, la communauté de la petite ville vivait presque reclue, méfiante .
Pourtant les gamins s'amusaient dans les terrains vagues qui longeaient la rivière ; construisant des cabanes avec des objets récupérés à la décharge tout prés.S'inventant des scènari de l'autre monde, comme la plupart des gamins.
Mike , 12 ans ,jeune écérvelé, longiligne et cheveux rasés, habillé d'un vieux jean, et d'une liquette verte qui devait appartenir à son paternel, se baladait d'une rive à l'autre de la black river, où trés peu d'eau coulait pas trés claire . Pas un fervent de l'école ,il se retrouvaient tous ici ses potes Alan ,Georges, Luke.
Bon l'école ,dixit les garnements sentait l 'urine d'âne comme son surveillant général , vieux ,chauve surnommé tête d'endive....
En fait depuis 1900 rien ne s'était passé à Déling de bien important si on exepte les années anterieures 1811 et 1840.
Ah ! 1811 ! en mai justement ,160 ans déjà ! C'est à cette époque que tout avait commencé. D'abord le petit James singleton 9ans qui jouait dans la rivière , avait disparu .
Durant plusieurs jours ,les habitants firent des battues sans résultat , les grenouilles de bènitier passaient des journées à l'église ,"le diable " c'est le diable !! 12 jours plus tard 2 gosses Erik 11 ans et Davis 10 ans qui trainaient ,malgré l'interdit ; dans le lit de la black river découvrirent son corps ,du moins ce qu'il en restait !!
Les hommes du bourg , retirerent d'un amas de branches au sol le cadavre atrocement mutilé du gamin ,qui inexplicablement était affublé d'un chapeau lui qui n'en portait jamais, chapeau qui semblait neuf comme porté le jour même.
Cette découverte macabre avait traumatisé l'ensemble des habitants ,Stan boon ,surnommé l'érmite, cheveux longs couleur filasse, barbu, des mains énormes terminées par des ongles longs crochus et noir, vêtu de gueunilles et chaussé ,bizarement de mocassins rouge vif, haranguait les citoyens, lui qui avait vécu 8 années chez les indiens,
<< La légende est en marche, la prediction est juste , pauvres gens priez le grand Waconda ,sinon vous disparaitrez de cette terre<< certains même le soupçonnait ! il faut dire qu'avec ses yeux enfoncés ,noirs cerclés de rouge, et son corbeau énorme aux yeux rouges sur l'épaule il inspirait la crainte,
Une légende , en effet, parlait d'étranges évenements survenus de par le passé, épisodiquement, selon les indiens.
Vers mi juin environ 1 mois aprés ce tragique fait divers ,la petite Abygaelle 11 ans mignone ,cheveux longs auburn, assez grande pour son âge jouait avec une amie, Laure, dans un pré à 100 metres de sa maison, pendant que Laure courait pour aller se cacher ,Abby fut attaquée par une forme indefinissable qui la mutila en un coup d'un seul ! d'aprés le temoignage de Laure , qui en gardera des sequelles ,perdra la parole et finalement mourra quelques années plus tard.
Le traumatisme fut plus grand encore dans la communauté , dont la plupart quitterent la région.
Seules restaient quelques familles , et quelques années passérent calmes si bien que ces évenements s'estompèrent de la mémoire collective.
En 1840 , nous sommes en fin mai; il n'arrete pas de pleuvoir, Jordan smith s'amuse à confectionner des petits bateaux en écorce de pin, afin de les faire "voguer" dans la rigole qui passe devant chez lui, sa mère lui intime l'ordre de rentrer !<< tu vas etre trempé lui dit-elle<<
<<J'arrive m'man<< Linda , sa mére referma la fenêtre et ouvrit la porte pour faire entrer Jordan .
Celui ci ne rentra plus jamais vivant dans sa maison.
<<Jordan ,Jordan , où es tu garnement !<< pas de réponses <<JORDAN !!<<
C'est alors que la petite kate leur voisine ,7ans, cria !<< Mme Smith madame Smith, c'est le corbeau je l'ai vu , c'est le corbeau, il a mangé Jordan !! <<
Linda d'abord pas impressionnée ,son fils faisait souvent des blagues, demanda à la petite de quoi elle parlait ne la croyant évidement pas du tout.<< Arrete Kate ne dit pas de bêtises ,ta maman est là ?<<
- Oui madame mais c'est vrai c'est le corbeau il a entrainé avec ses pattes dans la riviere et il à mangé Jordan !!!<<
Linda parut, d'un coup , anxieuse elle appela sa voisine Moreen qui avec son mari se précipitèrent vers la rivière. Là dans une flaque d'eau assez importante ,le cours d'eau avait sensiblement augmenté son debit, deux jambes apparurent ,le reste du corps étant dans l'eau ,Linda poussa un cri déchirant , et le mari de Moreen ,John, se precipita et tira sur les jambes pour sortir Jordan, de l'eau mais il ne retira qu'une partie de son corps ,le reste ayant disparu !!! Seul un chapeau de couleur verte était posé sur le sable de la rivière ,un chapeau neuf.
1900 fin mai....60 années ont passé ,le chemin de fer est arrivé à Déling et avec lui la civilisation ,Ce jour là le pasteur klinmann faisait un sermon en son temple et toute une partie du quartier était present ,Déling comptait 10000 habitants et avait 2 églises et 2 temples.
Dans son discours Jonathan Klinmann ,parlait du bien et du mal ,de la tentation et exortait ses fidéles à rejeter le diable. Ce dimanche là il était particulièrement véhément contre le "malin" avec des termes injurieux ce qui étonna fortement l'assemblée.
Lundi matin , une étrange odeur envahit la ville , cela semblait venir de la rivière ,l'odeur était entêtante, acre,et nauséabonde ,le sherrif Mac donald se rendit avec son adjoint et le maire Kranford sur les berges de la Black river, l'eau semblait noire ! une sorte de brume inondait les berges mais rien ne semblait indiquer la provenance de cette odeur.
En progressant le long de la rive Mich, l'adjoint, apperçu , accroché à deux branches d'un saule, un chapeau vert tout neuf posé à l'envers... -<< chef c'est quoi ce chapeau ? << Mac donald lui donna l'ordre de le décrocher , ce que fit Mich sans hésiter. aussitôt le galurin attrapé un cri terrible sortit de la gorge de Mich
-<< Aaaaaah ,chef ,chef aaaah<<
- << Que ce passe t-il Mich?<<
<< là chef!<< Mich tout tremblant au bord du vomissement tendit le chapeau au sherrif qui resta comme pétrifié ,le maire s'approcha et il vit....l'interieur du chapeau contenait un cerveau humain...
Les 3 hommes étaient sidérés Mac donald se reprit le premier et bégayant il demanda à Mich de le suivre et au maire d'aller alerter la petite compagnie de Trappeurs qui selon lui serait utile pour une battue.
Ce qui fut fait illico ,En arpentant les rives quelques 100 m plus bas une chaussure apparut ,une chaussure d'homme ,puis plus loin une main avec un gros anneau , ce qui eut pour effet de faire vomir Mich ,Mac donald avait reconnu cette bague c'était celle de Klinmann..... son corps à moitié dévoré fut retrouvé à 20 m de là au moment même de sa découverte un grand corbeau s'envola , Mich vit ses yeux rouges et n'oubliera jamais cette vision jusqu'a sa mort en 1924 en mai....
Mai 1931 ,31 ans plus tard! Ce jour là 2 copains d'école Bob 14 ans et Max 13 ans , qui avaient leur quartier dans le lit de la Black river , avait fait un grand feu ,et avait fait venir des potes Jeffrey ,Maurice ,Patty, pour jouer . Ils avaient investi un endroit de la rivière nommé "the corn" le coin. Là quelques gros rochers arrondis permettaient de franchir le cours d'eau ,qui s'était emplifié depuis plusieurs années, de l'autre côté quelques arbres et buissons ,puis une sorte de tunnel creusé en 1927 pour servir d'égoût , projet vite délaissé.
Les gamins avaient exploré ce conduit ,témeraires et inconscients. Il semblait sans fin , et bizarrement il devait passer exactement sous la ville mais ce boyau là n'était pas l'oeuvre des hommes mais plutôt celle de la nature !! en fait une grotte !
Cependant ils ne poussèrent pas trés loin leurs investigations ,un de peur de se faire "attraper et sermoner" par leurs parents ou les policiers, dont la mémoire était intacte ,certains ayant connu l'épisode 1900 , et du fait que ce boyau était obstrué par differents matériaux juste aprés un coude. Malgré tout Bob et Max avait tenté de déplacer cette "barricade" naturelle ou pas ! Une odeur semblait émmaner de ce tunnel ,douçâtre ,écoeurante , Un souffle semblait circuler dans le noir comme si cette antre était vivante.
Les ados s'étaient réunis sur le sable au bord de la Black, Patty avait apporté des muffins et Jeffrey avait piqué des biérres à son paternel.
Patty avait 14ans et demi ,joli jeune fille aux yeux bleus ,rieurs ,elle avait déjà l'allure d'une femme avec ses cheveux blonds et longs . Elle avait un faible pour Jeffrey ,15 ans, garçon timide au minois d'ange ,toujours prét à faire ce que décidait Patty.
Maurice lui était le plus empoté de l'équipe 14 ans un peu gros cheveux bruns et courts ,avec son pantalon qui lui descendait sur les fesses sans arret et ses gros godillots été comme hiver ! mais il était gentil comme pas deux et doté d'un appetit féroce.
Assis sur des rochers ,arrondis, les jeunes discutaient des vacances à venir, puis ils parlérent de la fameuse légende liée à cette rivière, et tous sauf Patty et Maurice s'en moquèrent éperduement L'aprés midi tirait à sa fin ,aussi Patty , Jeffrey et maurice quitterent Bob et Max ,qui déciderent d'aller explorer à nouveau le boyau situé à 100m de là .
Dés leur arrivée ils allumérent leur lampes à pétrole ,mais Max ne "sentait" pas cette excursion ,il en parla à Bob qui le traita de poule mouillée.. Pour ne pas perdre la face il suivit son copain .
Au bout de quelques metres, bien nivelés, le tunnel pris un virage à droite et de suite l'atmosphère devint pesante ,ils se heurtérent au "barrage" de rocs et de branches Max se rendit compte sque quelque chose avait changé par rapport à leur dernière visite , il montra à Bob que quelques branches avaient été déplacées,
-""Bonne nouvelle, on peut peut être passer"" répondit ce dernier.
-"" heu tu crois ""
-""Mais oui, si je te le dit"" ils avancérent de quelques pas ;l'odeur était là envahissante ,possédante, Cette fois même Bob n'était plus si fier .C'est alors que Max leva sa lampe et il vit !!! un peu hystérique il attrapa la manche de Bob en bégayant -"là là là" Bob levat les yeux à son tour pour entrevoir un chapeau ,qui semblait vert, accroché à la paroi!
Bravache il se mit à rire (nerveusement) -"Ah ahah , il y a un mec qui nous a précédé " plus pour se rassurer qu'autre chose.
21H la mère de Bob se rendit chez les parents de Max dont le père était parti chez Patty et Jeffrey ,bientôt tout le quartier fut en ébullition Maurice apparut avec son père Patty ,Jeffrey étaient là aussi sans autres éxplications que de relater ce qu'ils avaient fais dans l'aprés midi!
Aussitôt le chef de la police fut averti , ses adjoints le rejoignirent et comprenant l'angoisse générale Il fila avec 4 hommes plus les parents et les amis des 2 ados à leur rechérche dans la rivière, Toute la nuit ils inspectérent les lieux sur 2km en amont et en aval sans succés puis le chef entra dans le boyau avec ses subordonnés .
Au bout de quelques mètres leur progréssion fut stoppée par un amas de roches et de branches.
- "Personne ne peut passer par là , dit le policier , c'est pas la bonne piste"
Au petit matin les recherches reprirent un peu plus loin vers un ancien moulin. Cependant Maurice et son grand frère Jack retournèernt à la rivière, ...Là au bout de 100 m à peine 3 branches disposées en triangle ,plantées dans le sol limoneux se dressèrent là à 5m! et dessus il y avait 2 chapeaux verts....Sanguignolants et au sol les chaussures de Bob et de Max.....
Maurice s'enfuit en hurlant ,jusqu' à la route hors d'haleine ayant semé son frangin il se précipita au poste de police pour avertir le planton ,qui eut du mal à le comprendre.
10 jours plus tard derriére la petite colline derrière Deling un pêcheur apperçut des formes dans un amas de branches ;le chef de la police appelé , découvrit 2 cadavres affreusement mutilés et en décomposition , c'étaient ceux des gamins. Sur une branche au dessus de sa tête un énorme corbeau s'envola en poussant un cri terrible le chéf eut le temps d'appercevoir ses yeux rouges.
Mai 1940 Patty Jeffrey et leur parent avaient quitté Deling pour Phidadelphie, les parent de Bob et de Max aussi ,la mère de Max ne s'étant jamais remise du drame fut longtemps hospitalisée. Seul des "anciens" restait Maurice 23 ans employé à la mairie.
1945 la guerre était finie, le calme revenait peu à peu à Deling;Maurice avait maintenant 27 ans ,de temps à autre il recevait des nouvelles de Patty mariée 1 enfant et de Jeffrey ,banquier célibataire. Maurice se maria le 10 mai 1945 ,ce jour là une centaine d'invités s'étaient réunis dans le jardin des parents de Maurice ,qui n'avait plus son embonpoint d'ado, aprés le passage à l'église les convives s'installerent autour d'une immense table remplie de victuailles et de diverses boissons ,la fête se déroulait super bien dans une ambiance non enfant.

Les enfants des invités jouaient prés de la balançoire ; le soleil tapait fort pour un mois de Mai ,des rires fusaient ça et là bref tout allait pout le mieux.
4 jeunes garçons ,entre 12 et 14 ans décidèrent d'aller faire un tour dans la rivière, dont le débit curieusement avait augmenté. Evidement les parents ne furent pas avertis de l'éscapade des garnements ,qui plus est n'étaient pas du coin.
Le "chef" du petit groupe ,un certain Mike Bower, garçon turbulant ,14 ans , le cheveu rasé , assez grand ,pas épais poussa ces copains à le suivre histoire de faire quelques conneries pour passer le temps.
Arrivés dans le lit de la Black toujours plus ou moins envahit par cette brume légerement souffrée , ils commencérent à détruire une vieille cabane, vestige des années ado de Maurice et compagnie, puis firent rouler de gros cailloux dans l'eau ,Colin 12 ans vit alors un nid d'oiseau sur un saule, et en rigolant appela ses potes
-" éh les gars si on explosait ce nid bizarre à coup de galets ?"
-Vouais allons y! - crierent en coeur les gamins
-C'est un nid de corbeau s'exclama Matt- 13 ans fils de March et Carol Mattews ,pdg de la carriere Mils dans le Michigan.
-Et alors on s'en fout , sus au corback ! -
-Ouais t'as raison ,mais ce nid est énorme-
A coup de pierres et de branches ils finirent par casser le nid qui s'ecrasa au sol avec des cris de victoire ! dans le nid 2 oeufs cassés avaient répandu leur contenu sur le sable ,mais au lieu d'etre jaune c'était rouge !!!
Matt eut un mouvement de recul mais se reprit assez vite ,les autres s'en foutaient completement ,puis Bower apperçu le boyau!
-Les copains regardez ! allez on y va-
Les voilà partis comme des fous en rigolant ,Matt lui resta en arriére et devant l'entrée il fit demi tour, tout en mettant ses camarades en garde !
-Hou poule mouillée ! nous on est des mecs on y va-
Matt vexé s'en retourna au mariage .Il était 18h30
A 20 heure ses potes n'étaient pas revenus , il en parla à son pére ,qui passa l'information aux autres parents;
Matt leur indiqua où ils étaient allés. 20H30 les 3 péres accompagné de March Mattews appelerent leur mômes tout en suivant le lit , ils ne remarquérent pas l'oeuf cassé ,il commençait à faire sombre ,avec des lampes ils inspectèrent les rives sans succés .Le chef de la police fut appelé ,il connaissait les lieux et redouta le pire , comme il y a 13 ans!
A 1h du matin les recherches cesserent . Seul un bracelet montre ,celui de Mike Bower, fut retrouvé accroché sur une branche séche....
Les corps des 3 ados dumoins ce qu'il en restait, seront découvert 3 jours plus tard, allongés côte à côte, membres sectionnés ,énucléés, leurs yeux déposés chacun dans un chapeau vert. Trois corbeaux s'envolèrent et le sherrif eut le temps d'appercevoir leurs yeux rouges.
1950 Delling se paupérisait de plus en plus ,cette année là la rivière déborda ,ce qui de mémoire d'hommes ou d'archives ne s'était jamais produit! Puis cette brûme pesante et nauséabonde qui s'incrustait de partout, en mai 4 enfants disparurent 2 gars et 2 filles ,jeunes entre 8 et 11 ans, les recherches ne donnérent rien seul leurs mains respectives furent retrouvées.
De 1951 à 1970 c'est 7 adultes femmes et 6 enfants qui subirent le même sort ! 9 d'entre-eux furent retrouvés ,mutilés allongés ,nus, et recouvert du fameux chapeau.
En 1970 il ne restait que 30 habitants ,blafards, vivant en periphérie de ce qui fut une ville de 35000 âmes.
En 71 Deling est devenue ville morte , chaque année les crues se faisait plus violentes et la brûme , empuentie, obscurssissait le soleil.
1980 des scientifiques se penchèrent sur le phénomène Delling, des archéologues étudiérent les sols , cependant la rivière avait diminué, son débit decroissait et la brûme avait presque disparue. Sous l'église principale dans les fondations ,un chercheur trouva des vestiges de tombes indiennes ,en fait il s'agissait bien d'un cimetière, immense qui devait s'ettendre sous une bonne partie de la ville!
Aussitôt des tombes remises au jour ,la brûme disparu d'un coup !
1999 prés de 20 ans plus tard ,tout était redevenu comme avant ,seule restait la tour de l'horloge encore debout pour rappeler que le lieu fut habité.
2010 il y a 3 ans des promoteurs ,peu scrupuleux , commencérent un programme de construction essentiellement pavillonaire Qui selon eux respectait les lieux sacrés....
Déjà quelques familles avait acheté une bonne trentaine de villas. Essentiellement des gens venus du middle-west à 1500 km de là et alléchés par le prix défiant toutes concurences.
MAI 2011 la petite fille aux longs cheveux blonds tira sur la main de sa mére
-Maman tu n'as pas répondu ! pourquoi le corbeau a les yeux rouges? -
- c'est normal ma chérie c'est comme nous-
En passant dessous l'arbre la petite se retourna son sourire cruel laissa voir d'énormes dents acérées ,jaunes, et des yeux d'un rouge éclatant!!! en continuant à marcher sur ce sentier dont le sable était pourpre ,elle ajusta son chapeau ,d'un vert vif sur sa petite tete blonde.

FIN


Dernière édition par braquasse le Jeu 30 Juin - 16:52, édité 1 fois
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  saphira123 le Jeu 30 Juin - 16:45

Super.

J'adore ce genre d'histoire.
avatar
saphira123

Messages : 688
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Jeu 30 Juin - 16:53

Merci
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Admin le Ven 1 Juil - 4:01


Idem
Je l'ai lu deux fois, une fois sur ton blog et une fois ici

_________________
Un ennemi sera un jour mon ami ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 9861
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 56
Localisation : Angers

http://frontosanimo.blog4ever.com/blog/index-407330.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Dim 3 Juil - 18:52

braquasse a écrit:Petite histoire frissonnante écrite par mes soins...(tirée de mon blog)


Le sentier pourpre
Mai 2011



-" Dis maman , pourquoi le corbeau, sur l'arbre noir là bas, a les yeux rouges ?"

A Déling, il y a bien 40 ans, la communauté de la petite ville vivait presque reclue, méfiante .
Pourtant les gamins s'amusaient dans les terrains vagues qui longeaient la rivière ; construisant des cabanes avec des objets récupérés à la décharge tout prés.S'inventant des scènari de l'autre monde, comme la plupart des gamins.
Mike , 12 ans ,jeune écérvelé, longiligne et cheveux rasés, habillé d'un vieux jean, et d'une liquette verte qui devait appartenir à son paternel, se baladait d'une rive à l'autre de la black river, où trés peu d'eau coulait pas trés claire . Pas un fervent de l'école ,il se retrouvaient tous ici ses potes Alan ,Georges, Luke.
Bon l'école ,dixit les garnements sentait l 'urine d'âne comme son surveillant général , vieux ,chauve surnommé tête d'endive....
En fait depuis 1900 rien ne s'était passé à Déling de bien important si on exepte les années anterieures 1811 et 1840.
Ah ! 1811 ! en mai justement ,160 ans déjà ! C'est à cette époque que tout avait commencé. D'abord le petit James singleton 9ans qui jouait dans la rivière , avait disparu .
Durant plusieurs jours ,les habitants firent des battues sans résultat , les grenouilles de bènitier passaient des journées à l'église ,"le diable " c'est le diable !! 12 jours plus tard 2 gosses Erik 11 ans et Davis 10 ans qui trainaient ,malgré l'interdit ; dans le lit de la black river découvrirent son corps ,du moins ce qu'il en restait !!
Les hommes du bourg , retirerent d'un amas de branches au sol le cadavre atrocement mutilé du gamin ,qui inexplicablement était affublé d'un chapeau lui qui n'en portait jamais, chapeau qui semblait neuf comme porté le jour même.
Cette découverte macabre avait traumatisé l'ensemble des habitants ,Stan boon ,surnommé l'érmite, cheveux longs couleur filasse, barbu, des mains énormes terminées par des ongles longs crochus et noir, vêtu de gueunilles et chaussé ,bizarement de mocassins rouge vif, haranguait les citoyens, lui qui avait vécu 8 années chez les indiens,
<< La légende est en marche, la prediction est juste , pauvres gens priez le grand Waconda ,sinon vous disparaitrez de cette terre<< certains même le soupçonnait ! il faut dire qu'avec ses yeux enfoncés ,noirs cerclés de rouge, et son corbeau énorme aux yeux rouges sur l'épaule il inspirait la crainte,
Une légende , en effet, parlait d'étranges évenements survenus de par le passé, épisodiquement, selon les indiens.
Vers mi juin environ 1 mois aprés ce tragique fait divers ,la petite Abygaelle 11 ans mignone ,cheveux longs auburn, assez grande pour son âge jouait avec une amie, Laure, dans un pré à 100 metres de sa maison, pendant que Laure courait pour aller se cacher ,Abby fut attaquée par une forme indefinissable qui la mutila en un coup d'un seul ! d'aprés le temoignage de Laure , qui en gardera des sequelles ,perdra la parole et finalement mourra quelques années plus tard.
Le traumatisme fut plus grand encore dans la communauté , dont la plupart quitterent la région.
Seules restaient quelques familles , et quelques années passérent calmes si bien que ces évenements s'estompèrent de la mémoire collective.
En 1840 , nous sommes en fin mai; il n'arrete pas de pleuvoir, Jordan smith s'amuse à confectionner des petits bateaux en écorce de pin, afin de les faire "voguer" dans la rigole qui passe devant chez lui, sa mère lui intime l'ordre de rentrer !<< tu vas etre trempé lui dit-elle<<
<<J'arrive m'man<< Linda , sa mére referma la fenêtre et ouvrit la porte pour faire entrer Jordan .
Celui ci ne rentra plus jamais vivant dans sa maison.
<<Jordan ,Jordan , où es tu garnement !<< pas de réponses <<JORDAN !!<<
C'est alors que la petite kate leur voisine ,7ans, cria !<< Mme Smith madame Smith, c'est le corbeau je l'ai vu , c'est le corbeau, il a mangé Jordan !! <<
Linda d'abord pas impressionnée ,son fils faisait souvent des blagues, demanda à la petite de quoi elle parlait ne la croyant évidement pas du tout.<< Arrete Kate ne dit pas de bêtises ,ta maman est là ?<<
- Oui madame mais c'est vrai c'est le corbeau il a entrainé avec ses pattes dans la riviere et il à mangé Jordan !!!<<
Linda parut, d'un coup , anxieuse elle appela sa voisine Moreen qui avec son mari se précipitèrent vers la rivière. Là dans une flaque d'eau assez importante ,le cours d'eau avait sensiblement augmenté son debit, deux jambes apparurent ,le reste du corps étant dans l'eau ,Linda poussa un cri déchirant , et le mari de Moreen ,John, se precipita et tira sur les jambes pour sortir Jordan, de l'eau mais il ne retira qu'une partie de son corps ,le reste ayant disparu !!! Seul un chapeau de couleur verte était posé sur le sable de la rivière ,un chapeau neuf.
1900 fin mai....60 années ont passé ,le chemin de fer est arrivé à Déling et avec lui la civilisation ,Ce jour là le pasteur klinmann faisait un sermon en son temple et toute une partie du quartier était present ,Déling comptait 10000 habitants et avait 2 églises et 2 temples.
Dans son discours Jonathan Klinmann ,parlait du bien et du mal ,de la tentation et exortait ses fidéles à rejeter le diable. Ce dimanche là il était particulièrement véhément contre le "malin" avec des termes injurieux ce qui étonna fortement l'assemblée.
Lundi matin , une étrange odeur envahit la ville , cela semblait venir de la rivière ,l'odeur était entêtante, acre,et nauséabonde ,le sherrif Mac donald se rendit avec son adjoint et le maire Kranford sur les berges de la Black river, l'eau semblait noire ! une sorte de brume inondait les berges mais rien ne semblait indiquer la provenance de cette odeur.
En progressant le long de la rive Mich, l'adjoint, apperçu , accroché à deux branches d'un saule, un chapeau vert tout neuf posé à l'envers... -<< chef c'est quoi ce chapeau ? << Mac donald lui donna l'ordre de le décrocher , ce que fit Mich sans hésiter. aussitôt le galurin attrapé un cri terrible sortit de la gorge de Mich
-<< Aaaaaah ,chef ,chef aaaah<<
- << Que ce passe t-il Mich?<<
<< là chef!<< Mich tout tremblant au bord du vomissement tendit le chapeau au sherrif qui resta comme pétrifié ,le maire s'approcha et il vit....l'interieur du chapeau contenait un cerveau humain...
Les 3 hommes étaient sidérés Mac donald se reprit le premier et bégayant il demanda à Mich de le suivre et au maire d'aller alerter la petite compagnie de Trappeurs qui selon lui serait utile pour une battue.
Ce qui fut fait illico ,En arpentant les rives quelques 100 m plus bas une chaussure apparut ,une chaussure d'homme ,puis plus loin une main avec un gros anneau , ce qui eut pour effet de faire vomir Mich ,Mac donald avait reconnu cette bague c'était celle de Klinmann..... son corps à moitié dévoré fut retrouvé à 20 m de là au moment même de sa découverte un grand corbeau s'envola , Mich vit ses yeux rouges et n'oubliera jamais cette vision jusqu'a sa mort en 1924 en mai....
Mai 1931 ,31 ans plus tard! Ce jour là 2 copains d'école Bob 14 ans et Max 13 ans , qui avaient leur quartier dans le lit de la Black river , avait fait un grand feu ,et avait fait venir des potes Jeffrey ,Maurice ,Patty, pour jouer . Ils avaient investi un endroit de la rivière nommé "the corn" le coin. Là quelques gros rochers arrondis permettaient de franchir le cours d'eau ,qui s'était emplifié depuis plusieurs années, de l'autre côté quelques arbres et buissons ,puis une sorte de tunnel creusé en 1927 pour servir d'égoût , projet vite délaissé.
Les gamins avaient exploré ce conduit ,témeraires et inconscients. Il semblait sans fin , et bizarrement il devait passer exactement sous la ville mais ce boyau là n'était pas l'oeuvre des hommes mais plutôt celle de la nature !! en fait une grotte !
Cependant ils ne poussèrent pas trés loin leurs investigations ,un de peur de se faire "attraper et sermoner" par leurs parents ou les policiers, dont la mémoire était intacte ,certains ayant connu l'épisode 1900 , et du fait que ce boyau était obstrué par differents matériaux juste aprés un coude. Malgré tout Bob et Max avait tenté de déplacer cette "barricade" naturelle ou pas ! Une odeur semblait émmaner de ce tunnel ,douçâtre ,écoeurante , Un souffle semblait circuler dans le noir comme si cette antre était vivante.
Les ados s'étaient réunis sur le sable au bord de la Black, Patty avait apporté des muffins et Jeffrey avait piqué des biérres à son paternel.
Patty avait 14ans et demi ,joli jeune fille aux yeux bleus ,rieurs ,elle avait déjà l'allure d'une femme avec ses cheveux blonds et longs . Elle avait un faible pour Jeffrey ,15 ans, garçon timide au minois d'ange ,toujours prét à faire ce que décidait Patty.
Maurice lui était le plus empoté de l'équipe 14 ans un peu gros cheveux bruns et courts ,avec son pantalon qui lui descendait sur les fesses sans arret et ses gros godillots été comme hiver ! mais il était gentil comme pas deux et doté d'un appetit féroce.
Assis sur des rochers ,arrondis, les jeunes discutaient des vacances à venir, puis ils parlérent de la fameuse légende liée à cette rivière, et tous sauf Patty et Maurice s'en moquèrent éperduement L'aprés midi tirait à sa fin ,aussi Patty , Jeffrey et maurice quitterent Bob et Max ,qui déciderent d'aller explorer à nouveau le boyau situé à 100m de là .
Dés leur arrivée ils allumérent leur lampes à pétrole ,mais Max ne "sentait" pas cette excursion ,il en parla à Bob qui le traita de poule mouillée.. Pour ne pas perdre la face il suivit son copain .
Au bout de quelques metres, bien nivelés, le tunnel pris un virage à droite et de suite l'atmosphère devint pesante ,ils se heurtérent au "barrage" de rocs et de branches Max se rendit compte sque quelque chose avait changé par rapport à leur dernière visite , il montra à Bob que quelques branches avaient été déplacées,
-""Bonne nouvelle, on peut peut être passer"" répondit ce dernier.
-"" heu tu crois ""
-""Mais oui, si je te le dit"" ils avancérent de quelques pas ;l'odeur était là envahissante ,possédante, Cette fois même Bob n'était plus si fier .C'est alors que Max leva sa lampe et il vit !!! un peu hystérique il attrapa la manche de Bob en bégayant -"là là là" Bob levat les yeux à son tour pour entrevoir un chapeau ,qui semblait vert, accroché à la paroi!
Bravache il se mit à rire (nerveusement) -"Ah ahah , il y a un mec qui nous a précédé " plus pour se rassurer qu'autre chose.
21H la mère de Bob se rendit chez les parents de Max dont le père était parti chez Patty et Jeffrey ,bientôt tout le quartier fut en ébullition Maurice apparut avec son père Patty ,Jeffrey étaient là aussi sans autres éxplications que de relater ce qu'ils avaient fais dans l'aprés midi!
Aussitôt le chef de la police fut averti , ses adjoints le rejoignirent et comprenant l'angoisse générale Il fila avec 4 hommes plus les parents et les amis des 2 ados à leur rechérche dans la rivière, Toute la nuit ils inspectérent les lieux sur 2km en amont et en aval sans succés puis le chef entra dans le boyau avec ses subordonnés .
Au bout de quelques mètres leur progréssion fut stoppée par un amas de roches et de branches.
- "Personne ne peut passer par là , dit le policier , c'est pas la bonne piste"
Au petit matin les recherches reprirent un peu plus loin vers un ancien moulin. Cependant Maurice et son grand frère Jack retournèernt à la rivière, ...Là au bout de 100 m à peine 3 branches disposées en triangle ,plantées dans le sol limoneux se dressèrent là à 5m! et dessus il y avait 2 chapeaux verts....Sanguignolants et au sol les chaussures de Bob et de Max.....
Maurice s'enfuit en hurlant ,jusqu' à la route hors d'haleine ayant semé son frangin il se précipita au poste de police pour avertir le planton ,qui eut du mal à le comprendre.
10 jours plus tard derriére la petite colline derrière Deling un pêcheur apperçut des formes dans un amas de branches ;le chef de la police appelé , découvrit 2 cadavres affreusement mutilés et en décomposition , c'étaient ceux des gamins. Sur une branche au dessus de sa tête un énorme corbeau s'envola en poussant un cri terrible le chéf eut le temps d'appercevoir ses yeux rouges.
Mai 1940 Patty Jeffrey et leur parent avaient quitté Deling pour Phidadelphie, les parent de Bob et de Max aussi ,la mère de Max ne s'étant jamais remise du drame fut longtemps hospitalisée. Seul des "anciens" restait Maurice 23 ans employé à la mairie.
1945 la guerre était finie, le calme revenait peu à peu à Deling;Maurice avait maintenant 27 ans ,de temps à autre il recevait des nouvelles de Patty mariée 1 enfant et de Jeffrey ,banquier célibataire. Maurice se maria le 10 mai 1945 ,ce jour là une centaine d'invités s'étaient réunis dans le jardin des parents de Maurice ,qui n'avait plus son embonpoint d'ado, aprés le passage à l'église les convives s'installerent autour d'une immense table remplie de victuailles et de diverses boissons ,la fête se déroulait super bien dans une ambiance non enfant.

Les enfants des invités jouaient prés de la balançoire ; le soleil tapait fort pour un mois de Mai ,des rires fusaient ça et là bref tout allait pout le mieux.
4 jeunes garçons ,entre 12 et 14 ans décidèrent d'aller faire un tour dans la rivière, dont le débit curieusement avait augmenté. Evidement les parents ne furent pas avertis de l'éscapade des garnements ,qui plus est n'étaient pas du coin.
Le "chef" du petit groupe ,un certain Mike Bower, garçon turbulant ,14 ans , le cheveu rasé , assez grand ,pas épais poussa ces copains à le suivre histoire de faire quelques conneries pour passer le temps.
Arrivés dans le lit de la Black toujours plus ou moins envahit par cette brume légerement souffrée , ils commencérent à détruire une vieille cabane, vestige des années ado de Maurice et compagnie, puis firent rouler de gros cailloux dans l'eau ,Colin 12 ans vit alors un nid d'oiseau sur un saule, et en rigolant appela ses potes
-" éh les gars si on explosait ce nid bizarre à coup de galets ?"
-Vouais allons y! - crierent en coeur les gamins
-C'est un nid de corbeau s'exclama Matt- 13 ans fils de March et Carol Mattews ,pdg de la carriere Mils dans le Michigan.
-Et alors on s'en fout , sus au corback ! -
-Ouais t'as raison ,mais ce nid est énorme-
A coup de pierres et de branches ils finirent par casser le nid qui s'ecrasa au sol avec des cris de victoire ! dans le nid 2 oeufs cassés avaient répandu leur contenu sur le sable ,mais au lieu d'etre jaune c'était rouge !!!
Matt eut un mouvement de recul mais se reprit assez vite ,les autres s'en foutaient completement ,puis Bower apperçu le boyau!
-Les copains regardez ! allez on y va-
Les voilà partis comme des fous en rigolant ,Matt lui resta en arriére et devant l'entrée il fit demi tour, tout en mettant ses camarades en garde !
-Hou poule mouillée ! nous on est des mecs on y va-
Matt vexé s'en retourna au mariage .Il était 18h30
A 20 heure ses potes n'étaient pas revenus , il en parla à son pére ,qui passa l'information aux autres parents;
Matt leur indiqua où ils étaient allés. 20H30 les 3 péres accompagné de March Mattews appelerent leur mômes tout en suivant le lit , ils ne remarquérent pas l'oeuf cassé ,il commençait à faire sombre ,avec des lampes ils inspectèrent les rives sans succés .Le chef de la police fut appelé ,il connaissait les lieux et redouta le pire , comme il y a 13 ans!
A 1h du matin les recherches cesserent . Seul un bracelet montre ,celui de Mike Bower, fut retrouvé accroché sur une branche séche....
Les corps des 3 ados dumoins ce qu'il en restait, seront découvert 3 jours plus tard, allongés côte à côte, membres sectionnés ,énucléés, leurs yeux déposés chacun dans un chapeau vert. Trois corbeaux s'envolèrent et le sherrif eut le temps d'appercevoir leurs yeux rouges.
1950 Delling se paupérisait de plus en plus ,cette année là la rivière déborda ,ce qui de mémoire d'hommes ou d'archives ne s'était jamais produit! Puis cette brûme pesante et nauséabonde qui s'incrustait de partout, en mai 4 enfants disparurent 2 gars et 2 filles ,jeunes entre 8 et 11 ans, les recherches ne donnérent rien seul leurs mains respectives furent retrouvées.
De 1951 à 1970 c'est 7 adultes femmes et 6 enfants qui subirent le même sort ! 9 d'entre-eux furent retrouvés ,mutilés allongés ,nus, et recouvert du fameux chapeau.
En 1970 il ne restait que 30 habitants ,blafards, vivant en periphérie de ce qui fut une ville de 35000 âmes.
En 71 Deling est devenue ville morte , chaque année les crues se faisait plus violentes et la brûme , empuentie, obscurssissait le soleil.
1980 des scientifiques se penchèrent sur le phénomène Delling, des archéologues étudiérent les sols , cependant la rivière avait diminué, son débit decroissait et la brûme avait presque disparue. Sous l'église principale dans les fondations ,un chercheur trouva des vestiges de tombes indiennes ,en fait il s'agissait bien d'un cimetière, immense qui devait s'ettendre sous une bonne partie de la ville!
Aussitôt des tombes remises au jour ,la brûme disparu d'un coup !
1999 prés de 20 ans plus tard ,tout était redevenu comme avant ,seule restait la tour de l'horloge encore debout pour rappeler que le lieu fut habité.
2010 il y a 3 ans des promoteurs ,peu scrupuleux , commencérent un programme de construction essentiellement pavillonaire Qui selon eux respectait les lieux sacrés....
Déjà quelques familles avait acheté une bonne trentaine de villas. Essentiellement des gens venus du middle-west à 1500 km de là et alléchés par le prix défiant toutes concurences.
MAI 2011 la petite fille aux longs cheveux blonds tira sur la main de sa mére
-Maman tu n'as pas répondu ! pourquoi le corbeau a les yeux rouges? -
- c'est normal ma chérie c'est comme nous-
En passant dessous l'arbre la petite se retourna son sourire cruel laissa voir d'énormes dents acérées ,jaunes, et des yeux d'un rouge éclatant!!! en continuant à marcher sur ce sentier dont le sable était pourpre ,elle ajusta son chapeau ,d'un vert vif sur sa petite tete blonde.

FIN
Je suis en train d'en préparer une autre.
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  saphira123 le Lun 4 Juil - 20:18

Super. Je vais attendre pour lire ton histoire.
avatar
saphira123

Messages : 688
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Jeu 7 Juil - 9:03

LE LAC PAISIBLE (by Braquasse)

Cela faisait 5 jours qu'ils marchaient dans cette forêt interminable! Cinq jours sans âme humaine qui vive ,seul le bruit du vent dans les frondaisons et les cris d'animaux, qui faisaient tressauter Loria.
Au fin fond des espaces boisés du Maine pas loin du Canada ils avançaient inquiets ,cela faisait 2 jours qu'ils semblaient tourner en rond ,et Chris qui a paumé sa boussole ! Au détour d'une butte que Chris entreprit de gravir ils crurent apercevoir un reflet sous les rayons du soleil ,parvenu au sommet il poussa un cri de joie !
-<< Là Loria là à 500m un lac ! on est sauvé il doit bien y avoir une cabane de pêcheur ou de chasseur.<<
Animés d'un sentiment de chance ils devalérent vers le lac.
Cette étendue semblait immense ! mais bizarrement non mentionnée sur la carte ou alors plus à l'est mais trop loin par rapport au chemin parcouru.
Le soir tombait ,ils préparerent un feu et dresserent la tente ,la recherche d'un abri plus solide attendrait ,le repas serait frugal ,mais Chris avait une sacoche de secours avec du fil et des hameçons il entreprit de pêcher avant que le nuit ne tombat.
A Greenville(maine) à 150 km de là Matt devisait avec le viel indien Koutch dans leur rocking-chair sur la terrasse,
de là ils appercevaient déjà l'immense forêt sombre ,impressionante ,lugubre . Koutch subitement se mit à parler des légendes indiennes liées à ces bois...
-<<Il y a de cela de nombreuses lunes ,3 siécles de votre temps dit Koutch à son ami ,une tribu s'était installée vers le lac Chinatoga ,ils vivaient paisibles ,avec la nature la forêt ;les animaux ,longtemps aucun évenement vint perturber cette osmose. Puis un jour aprés la fête des "pousses" (le printemps) il se produisit un fait exceptionnel ,semant la crainte dans la tridu des Algonquins.
Au bord du lac Chris tout content venais d'attraper une belle truite qui leur servirait de repas ,non pas qu'ils fussent à cours de vivres ,ils avaient prévu 10 jours de victuailles, mais cela changerait un peu leur régime. En regardant plus au nord Loria cru apercevoir comme un mouvement sur une sorte de tumulus sur une rive du lac en face leur campement ,un frisson la parcouru mais elle ne dit rien à son compagnon .Sans doute la fatigue ,un peu de stress ,l'isolement (leurs portables ne "passaient pas" par ici)
Il lui semblat tout d'un coup que cette collinette vibrait ,et que des volûtes de fumée ou de vapeur s'échappait de son sommet.
La nuit tombait ,et elle ne voyait plus rien malgré le fait qu'elle s'evertuait à scruter cette rive opposée.Chris l'appela mais il du insister pour qu'elle lui réponde tellement elle était omnibulée.
Koutch sa bierre à la main continua son récit :
-<<Sur les rives du lac un papoose qui jouait découvrit 2 tumulus qui avaient échappé bizzarement à toutes la tribu ! Il revint voir son père pour lui expliquer ,le chaman s'en occupa aussitôt se dirigeant avec 2 guerriers vers le site. Arrivés sur place à quelques coudées du lieu ils remarquérent qu'un enchevêtrement de branches de toutes sortes et de grosses dimention empêchait l'acces à ces 2 collines ! des dizaines ,des centaines de branches et d'épineux comme un rempart . Le chaman agitat ses gri-gri et prononçat une mélopée triste et lugubre.
Loria n'y tenait plus ,elle prit sa torche electrique et s'avançat vers cette rive ce qui lui faisait faire un sacré détour! (sans canoé pour traverser le bras du lac) Chris l'interpella mais du la suivre tant elle semblait "hors du temps" il prit aussi sa torche son couteau et son sac !quand il se retourna pour jeter un coup d'oeil sur le campement dont le feu brillait, il lui sembla qu'il voyait une photo jaunie par le temps.
Loria arriva la première sur le lieu ! le coin était sombre ,froid, mais semblait "respirer"! ce qui la surprit ce fut l'enchevêtrement des branches et des ronces de partout et comme un tronc debout érigé au sommet de la premiere butte !
Chris la rejoint , et elle trébûchat sur une branche dumoins c'estce qu'elle croyait avant de s'apercevoir qu'en fait c'était un os! -<< merde ! dit elle ! elle avait marché sur un fémur ,jaunit par le temps Chris retitnt un cri , il y avait plus haut sur ce tumulus un amas d'ossements dont l'origine ne faisait aucun doute : ils étaient humains !
Bientôt en faisant le tour de ce "sanctuaire", comme l'avait baptisé Loria , ils virent des sortes de lances anciennes avec encore des lanières de cuir attachées vers leurs lames.
Loria avit peur mais elle était fascinée par cette découverte ,Chris lui était plus cartésien mais n'en menait pas large pour autant.
-C'est une nécropole ancienne ,indienne dit-il avant de découvrir une seconde colline .....
Koutch poursuivit son récit
- au 2eme tumulus une sorte de brouillard envahissait le site le chaman cru apercevoir des formes étranges et des sons sourds . Il proféra quelques phrases et mélopées et accompagné de ses deux chasseurs guerriers il s'empréssa de retourner aux tipis.
DeuX jours plus tard une squaw du nom de akana appelée aussi brume du matin , disparu du campement ,les recherches pour la retrouver dirigerent les chasseurs vers les 2 tumulus ..... bientôt ils découvrirent les lambeaux d'habits d'Akana , puis son corps lacéré accroché sur 2 lances croisées. Pris de panique les guerriers chasseurs rentrerent au campement en poussant de grand cris ,le landemain ils avaient presque tous fuit avec leur familles ;on ne les revit jamais.Seuls Omakata et deux guerriers valeureux restérent sur place. Une nuit de pleine lune leur vie allait changer de jeunes et forts ils devinrent vieux et faibles leurs cheveux noirs de jais blanchirent en un instant...
Loria rejointe par Chris frissonna de plus belle ,ce dernier lui dit
-Viens on va retourner au camps maintenant il fait trop sombre ;c'est dangereux!
Chemin faisant vers la tente un son trés lointain comme le cri d'un grizzli bléssé parvint à leurs oreilles..De retour au campement ils se blottirent l'un contre l'autre mais la nuit fut longue et angoissante.Au petit matin le brouillard enveloppait le lac dont les eaux était comme un miroir;
Chris dit - " il faut se barrer d'ici et vite !!" Loria ne savait plus que faire fuir oui mais où ? puis elle était comme fascinée par ce qu'elle avait vu !
Finalement ils décidérent de partir le ciel était sombre pour un matin ,pas de vent pas d'oiseaux ,rien! ils marchérent le long de la rive puis bifurquerent dans la forêt. Tout d'un coup un cri puissant ,enorme ,venant des rives retentit ,un cri mi humain mi animal. Loria se retourna et les vit !!!
-A Greenville la veille, Koutch cette fois un calumet à la main ,avait repris son histoire.
-" Oui dit-il ,ils devinrent vieux et vécurent sur l'empacement de leur ancien camps puis un jour peu aprés les 2 amis d'Amakata disparurent lors d'un orage sans précedent Omakata n'oublia jamais ce cri énorme surgit de nulle part ! c'est ce cri qui avait emporté ses compagnons dit -il quelques mois plus tard lorsqu'il s'enfuit loin trés loin ,et qu'il retrouva une tribu indienne bien plus au nord à 1 lune de marche".
Loria le vit , Chris aussi de là ils voyait clairement les deux buttes en face et les cheveux dressés sur leur tête, ils virent un corps vaguement humain habillé de lambeaux mais visiblement féminin ...A côté de cette forme un enorme ours noir ,on aurait dit que le peu de lumière du jour etait fixée sur cette apparition.
"Vite barront nous nom de dieu" cria Chris à Loria qui était tétanisée ,il lui prit la main et l'entraina dans une course folle à travers les bois.....
Koutchavait poursuivit " Akatana avait vu ! la monstruosité de prés c'était un corps de femme décharné vêtu de peaux de bête en lambeaux ...Derriere elle suivait un ours noir énorme plus gros qu'un grizzli !!!! il la reconnu c'était Akana!!! elle venait pour le prendre comme elle avait pris ces deux compagnons pour les emmener dans sont antre sur le tumulus et partager leur chair avec l'ours !!!!!! depuis ce jour là plus personne durant des lustre ne s'aventura là bas! depuis quelques années avec l'explosion des ballades et randonnées les gens ont parcouru cette région. Vois tu Matt si tu te souvient en 1985 2 disparus jamais retrouvés ! en 91 c'est 1 en 95 3! ainsi de suite jusqu'a l'an passé ou une famille de 4 personnes furent volatilisés ! jamais aucune recherche n'a aboutit jamais personne bizzarement ne decouvrit les deus buttes. La bas vit le diable Matt ! n'y va jamais.""
Dans la foret les deux courraient à perdre haleine Loria se retournant vit que la forme et l'ours s'etaient mis en route.... Comme un fou Chris essayait de faire fonctionner son portable tout en courant.... derriere ils sentaient le souffle de l'animal se rapprocher , leur derniere heure arrivait Loria pleurait Chris ....subitement s'arreta !!! appuya sur une touche de son telephone et.....Miracle une sonnerie retentit! reglée assez forte les poursuivant stopperent net et emplit de frayeur face à ce son inconnu pour eux rebrousserent chemin.
-" j'ai du réseau ,j'ai du réseau criait Chris ! Loria pleurait tremblante echevellée ,j'ai du reseau le son les a repoussés faut continuer par là !!"
5 H plus tard il debouchérent dans une clairiere , là il avait assez de reseau pour appeler les secours , à la nuit tombée un hélico vint les récuperer.
Quand ils raconterent leur histoire les enqueteurs parurent dubitatifs ,malgré tout une expedition partit dans la fôret 15 jours plus tard , et finalement au bout d'une semaine d'investigation ne trouvérent rien !!!!
Quand Koutch lu le journal du surlendemain du sauvetage il s'empréssa de le porter à Matt !! la légende était toujours vivante. FIN


Dernière édition par braquasse le Mar 12 Juil - 5:54, édité 1 fois
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  saphira123 le Jeu 7 Juil - 20:10

Super, Braquasse

Merci pour le dépaysement
avatar
saphira123

Messages : 688
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Admin le Mar 12 Juil - 5:52


bravo Braquasse c'est bien écrit

_________________
Un ennemi sera un jour mon ami ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 9861
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 56
Localisation : Angers

http://frontosanimo.blog4ever.com/blog/index-407330.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Mar 19 Juil - 7:22

Sorti de mon blog (ecrit par mes soins)

La haut
La vallée était encore sombre, bientôt la brume matinale allait l' envelopper.Julien marchait d'un bon pas vers le refuge , il avait quitté le chalet à 4h laissant Gaëlle endormie enroulée dans la couette, bien au chaud.
Il avait rendez vous avec une client e au refuge à 2100m d'altitude, il aurait aimé rester au chaud avec sa compagne ,mais son métier était là sur les pentes, puis il aimait ça.
Le sentier suivait le torrent impétueux qui dévalait des glaciers, rebondissant de roche en roche à grands jets d'écumes ,parfois il disparaissait au détour d'un rocher puis renaissait toujours plus puissant avec son bruit assourdissant.Julien ,lui, grimpait allegrement passant de bloc en bloc tel un chamois, ce chemin il l'avait parcouru maintes fois , mais il était toujours aussi fasciné par cette verdure surtout début juin, avec ces fleurs sauvages, le jaune et le violet de la pensée, les clochettes bleues des campanules, et le rose mauve des rodhodindrons.
Au bout d'une heure il entrevit le refuge, là haut coincé sous une roche énorme, il faisait quasiment jour, encore un petit quart d'heure et il serait rendu.
La gardienne du chalet, Maryse, l'accuillit bras ouverts ,ils se connaissait depuis longtemps, et partageaient la même passion, elle avait été guide durant 24 ans, et plutôt que d'aller "squatter" (comme elle disait) en ville elle avait accepté ce job qui la gardait proche de ses montagnes.
-"" salut Juju, en forme"
- bonjour Maryse ,ça va merci
-Ta cliente est prête, elle est impatiente de partir
-Au fait dis moi comment elle se "présente" ? demandat Julien
-Ho t'as du pot elle est jolie, blonde et trés enjouée, de plus elle à l'air de connaitre le milieu montagnard.
- Mvouais, vaut mieux qu'elle s'y connaisse un peu ,car grimper l'aiguille et ses 4100m c'est pas de la tarte, il faut que j'inspecte son matos avant le départ.
-Tiens la voilà! répliqua Maryse
U ne belle jeune femme apparut, dans son ensemble gris clair, chaussures de grimpe aux pieds sac à dos (enorme) en bandoulière, c'était vraiment un joli brin de fille un joli visage avec des boucles blondes qui dépassaient de son bonnet, charmante.
Julien se dit qu'au moins il serait en charmante compagnie, ils se présentèrent, Ingrid et lui se serrerent la main et il lui fit ouvrir son sac
jugeant d'un coup d'oeil ce qui allait et ce qui allait pas. En fait rien ne clochait vraiment, matos ,broches a glace,pitons ,mousquetons et une corde de 40m, piolet vêtement chauds ravito boisson.
-""bien dit-il ,voilà j'ai une tente 2 places ce qui doit suffire pour faire cette course, en principe il faut 2 jours avec un non pro, mais j'ai prévu pour 4 jours selon la mètéo(qui était bonne) un réchaud 18 pitons 6 broches
2 cordes bref tout l'attirail plus le tien (il l'avait tutoyée machinalement) c'est ok .
-Super repondit-elle ,on part de suite ?
-Oui on va pas tarder tu as ton tél portable ?
-Oui il est chargé pour au moins 6 jours et géolocalisable
-ok, j'ai vu que tu avais déjà fait le mont Rose , le Viso et le Cervin l'an pasé ? c'est bien! là l'aiguille c'est assez diff tu verra plus diff que le Cervin!
Elle le fixait intensement à tel point qu'il en fut géné.
Ils se mirent en marche , se dirigeant vers le glacier qu'il fallait longer et traverser ,précotioneusement, au vu des crevasses et autres seracs ,cette partie était assez embetante , pas facile et quand même risquée par endroit.
Au détour d'un éperon ,enfin tout au fond du glacier ils aperçurent l'aiguille et ses parois aériennes, minérales d'un brun rouge; forteresse formidable qu'il fallait vaincre.
Ils traverserent le glacier et entâmèerent une grimpée ardue mais sans s'encorder ,pour gravir un gros sursaut et au sommet le petit refuge du cirque(c'était son nom) niché contre une paroi au sommet d'un monticule apparut!
- on va se restaurer ici dit Julien, 1 heure de pose aprés ce qu'on a gravit c'est pas à négliger"
-Ok je suis pas fachée de poser mon sac rigolat Ingrid"
Le refuge était toujours ouvert pour permettre aux alpinistes fatigués ou en difficulté de se reposer , à l'interieur couverture, poelle à mazout de l'eau potable et des sachets liophilisés.
Installés au soleil sur le péron il se restaurerent, puis comme il faisait bon Julien se piqua un petit roupillon et Ingrid aussi ,pas de problèmes se dit-il je me reveille quand et comme je veux .
Manque de pot... il se reveilla vers 15h !! secoua Ingrid, et s'en voulu d'avoir pris du retard.
-Mince lui dit-il on va entamer la paroi trop tard j'en ai peur , je comptai bivouacquer sur une plate forme à 2 longueurs de corde plus haut ah je m'en veux"
- C'est pas grave on a cas grimper juste au pied de la paroi et voir si il y a un emplacement au sommet de ces éboulis "
-Oui mais les éboulis il faut 1h pour les passer ensuite je ne crois pas...si t'as raison il y a un creux de roche contre la paroi, ok on y va"
Par rapport à la dernière fois où il était venu la physionomie des éboulis avait changé ,surement un gros eboulement au printemps pensat-il. Finalement ils mirent 2h pour arriver à l'abris.
-Prépare le bivouac s'il te plait moi je vais équiper la paroi sur une longueur pour demain.
Un petit nuage apparut sans crier gare , mais tellement petit !! cependant en rejoignant le campement Julien eut un drôle de sentiment , bref se dit-il c'est rien je vais appeler la météo de St Gervais ce soir.
Aprés avoir grimpé 2 longueurs de cordes ,soit environ 70metres ,et planté 6 pitons il redescendit au bivouac le ciel s'assombrissait le soleil atyant disparu depuis un moment derriere les Jorasses .Dans le refuge Ingrid avait préparé le "repas" et installé les 2 duvets pour la nuit Julien prit la parole.
"" Bon! réveil 4h, départ 5h maxi, faut éviter les chûtes de pierres au pied de la paroi,avec les 2 longueurs équipées ça devrait aller vite ,ensuite il y a un sursaut de 15m, qu'il va falloir surmonter puis 4 longueurs assez aisées, une vire pour se reposer et ensuite le mur "vertical" 110m sans beaucoup de prises, avant d'attaquer la fissure diagonale ,qu'il faudra atteindre avant le soir ,elle fait 150m !
-" Et au dessus ça se présentera comment ?," interrogeat Ingrid .
- Audessus , il y a une petite plate forme à 200m soit 3 longueurs là les prises sont délicates, il y aura même par endroit des plaques de glaces verticales on sera à 3800m, restera u rappel pendulaire pour acceder à la fissure somitale ,sur 150m et l'arête du sommet enneigée, puis voilà!"
-"Waouh c'est pas coton mais exitant , ce que je redoute c'est le rappel pendulaire!!!!"
-"" Pas de problême tu sera assurée en double pour ce rappel par contre si on est bloqué là on aura du mal a sortir en redescendant c'est quasi impossible ! donc quelles que soient les conditions il faudra monter !"
-"" Bon ok Julien ça me va ,viens t'assoir et manger à côté de moi " elle avait dit ça naturellement comme s'ils se connaissaient depuis toujours.
Julien appela la météo , "beau temps en matinée ,un peu voilé ensuite ,du vent au dessus de 3500m , même type de temps aprés demain,dégradation prévue pour à 3 jours, isoterme -2 à 3200m -8° à 3500.
Bon pensa-t-il il va falloir ne pas s'endormir quand même , on a tout de même une bonne marge, Ingrid le rejoignit et vint s'installer prés de lui quasiment collés ! Julien s'apperçut du manége mais resta coi ho il avait en se moment précis une folle envie de l'etreindre ,mais il n'en fit rien, Ingrid parue déçue mais resta prés de lui.
- "Allez au lit dit-il ,il se leva et s'allongeat sur sa couche ,Ingrid prit place sur la sienne ,non sans avoir fait un bisou sur la joue un peu piquante de Julien -""merci lui dit -elle"
Un peu surpris il lui sourit et lui souhaita bonne nuit.
5h ! réveil , temps beau étoilé ,temperature 1° ;petit vent d'est. Ingrid fait ronfler le réchaud Julien prépare le materiel ,dure journée en perspective!
A 6 h Julien demarre il grimpe aisaiment la premiére longueur, s'assure et appele Ingrid
-"" Tu peux y aller je t'assure ,utilise bien les prises !"
- Ok je monte"
Une longueur puis deux , ils progréssaient assez bien malgré quelques hésitations d'Ingrid , à midi ils avaient déjà atteint et dépassé le ressaut, un moment de repos pour se restaurer et boire! c'est fou comme il fait soif sur une paroi! Sur le sommet des Jorasses un petit nuage apparu, puis disparu aussitôt,
Ils attaquérent le mur vertical Ingrid souffrait , cette ascension était ardue ,elle se rememora les techniques de prises, d'opposition pour la fissure , elle avait la tâche ardue de retirer les pitons inutiles ,afin de ne pas les perdre, malgré elle elle en laissa un peu, .
Quand épuisée elle rejoignit Julien ,elle avait récuperer 8 pitons sur 15!! Julien lui fit remarquer,
-"On risque d'en avoir besoin plus haut ,c'est dommage
-Oui excuse moi"
Le petit nuage des Jorasses avait fait des petits....même des gros ! Il etait 15h dans 2 h il faudra trouver un endroit pour le repos, le sommet sera pour demain .
-" A part le pendulaire on a fait le plus dur Ingrid ,il faut juste monter encore un peu et on bivouacquera et demain le sommet est à nous dit Julien "Il ne parla pas des nuages qui l'inquietaient bigrement que faire ? redescendre ? trés difficile ,donc continuer !
60m plus haut une vire leur permit de monter la tente ! un luxe !le temps devenait menaçant...
Faire fondre la neige ,préparer les boissons chaudes ,pas évident le vent se levait et le froid etait vif, puis plus tard alors qu'ils étaient collés l'un contre l'autre, le brouillard tomba, le vent cessa ,ingrid avait l'air fâtiguée ,pourvu qu'elle récupère pensa Julien ,demain c'est le sommet le plus dur est quasiment fait.
Vers 3 du matin Ingrid se réveilla avec un mal de crâne salé !! Julien dormait elle le regarda un instant , puis prise d'un doute elle entr-ouvrit la tente !!horreur il neigeait !! visibilité 2m!!!.
Julien se réveilla et aussitôt comprit la situation ,ils étaient dans la mouise...Ingrid l'interrogea du regard .
-"" On est mal barré Ingrid ,il faudrait partir rapido pour passer la derniere cheminée et l'atrête pour acceder au sommet "
- Bon je prépare du thé et on démarre" répondit -elle anxieuse
Julien s'apperçu de l'angoisse de sa camarade de cordée et il la serra contre lui en la rassurant et se rassurer lui même.
-Bon j'attaque je monte jusqu'au bloc là a 10m je t'assure et on atteint la fissure /cheminée aprés on sort par l'arete sommet pour midi !
Le hic c'est que les prises devenaient difficile recouvertes de neige Julien eut du mal à trouver le bon chemin ,coinçant un piton dans une micro fissure il réussit à passer 2 pitons pour assurer la corde et il fit monter Ingrid.
2mn !! 3mn?? -" Ho Ingrid que fais tu ? dépêche !
pas de réponses
Ho Ingrid merde magnes toi - finalement une traction se fit sentir elle grimpait. Mais trop lente.
- Ne t'affoles pas je te tiens ,il entreprit de tirer la corde pour l'aider, enfin au bout de 20 mn elle apparut ,le visage livide ,completement épuisée....
Aie aie aie pensa Julien on est mal barré là
-Ecoutes moi Ingrid je suis là j'ai l'habitude de ces conditions , reposes toi un peu aprés on est dans la fissure et on a fini le dur juste 40m c'est rien, ok?-
Elle lui fit un pâle sourire -" je sais pas ce que j'ai Julien je suis vidée-"
Il ne neigeait plus le froid se fit trés vif ,et par la même contribuait à glacer les prises d'ou un danger supplementaire.
-Ingrid je vais t'assurer ici ,je vais voir plus haut l'état des lieux , si à mon retour tu n'est pas bien je déclanche l'alerte sauvetage ok ?
Il grimpa les 40m avec de grosses difficultés !! il était déjà midi !! les prises de pieds et de mains étaient gelées !! il posa une corde et élabora une sorte de main courante en passant la corde par des mousquetons eux même bloqués par des pitons dans la roche. Cela facilitera sa montée se dit-il. Il redescendit Ingrid avait l'air prostrée il la frictionna lui donna un biscuit chocolaté et lui expliqua le topo.
-Ingrid , si tu passes ces 40m on a fini , aprés c'est cool jusqu' au sommet -
elle sourit , mais elle se sentait pas capable de bouger , mais n'osait pas le lui dire.
-Ok Julien on fait comme ça -
Il lui passa sa main gantée sur la joue et lui fit un clin d'oeil.
Le moment crucial approchait.
Il passa en téte , suivit de prés par ingrid qui rassembla le peu de forces qui lui restait. 1M PUIS 2 puis 3 , 5, 8, 20 metres ! en haut Julien criait
-Allez accroche toi allez il tira sur la corde pour la hisser ,il commençait a avoir mal partout , d'autant qu'il avait les 2 sacs à porter afin qu'Ingrid soit plus légere pour grimper.
Encore 20 m encore 10 m arquebouté il la hissa à la force de ses bras pour les derniers metres ,parvenue en haut elle était livide , épuisée il entreprit de faire des boissons , lui demandat d'oter ses gants et ses mouffles ;et ce qu'il vit le sidéra.
Les jolies main d'Ingrid étaient abîmées jusqu'au sang!
-Ne touche plus la corde Ingrid évite de serrer avec tes mains, ça va aller on a fini 100m en pente sur l'arête sommitale dans 1h on est sorti -
Debout dans le vent elle se serra contre son anorak , il la serra à son tour.
4 heures plus tard ils étaient au sommet il faisait presque nuit. 4h !! alors qu'en 40mn c'était baclé!!
- Dans la descente il y a un refuge côté italien à 200m faut y aller-
Elle le suivait comme un zombi ,la tête en ébullition , les jambes en coton, à 100 m du refuge elle s'affala dans la neige!!
-Je vais laisser les sacs ici , je reviendrai les prendre aprés ,je vais te porter Ingrid 100m c'est rien
Elle répondit pas ,il se debarrassa des sacs et chargeat Ingrig sur son dos , et s'enfonçant dans la neige il se dirigeat vers le refuge , non sans mal il trébuchat souvent étant à la limite de ses forces. Enfin il arriva.

Aussitôt il alerta les secours, avec difficulté! difficile avec les conditions météo , il reneigeait , finalement il réussit à joindre le poste de secours en montagne italien du val d'Aoste. Ils se metrons en route dans 1
heure , à pieds car pour l'hélico vu les conditions c'était trop dangereux, sauf si il y avait une accalmie.
il rassura Ingrid ,couchée dans son duvet ,pâle et fievreuse, lui donna un peu de boisson chaude, et tenta de lui faire avaler un biscuit, qu'elle refusa.
Il se faisait du souci , et resta assis sur le lit à côté d'elle pour lui parler la rassurer ,elle s'endormit il resta là prostré lui carressant machinalement la joue.
Le temps semblait figé ,les heures passaient ,il entreprit de rappeler les secours
- Oui ils sont partis mais vu les conditions il leur faut 8 ou9 heures ,pas d'amelioration en vue côté météo!
Au moins il savait à quoi s'en tenir,il enveloppa Ingrid avec sa couverture et s'assis à côté à même le sol.
Au matin vers 9h il cru entendre un bruit ,Ingrid avait dormi sans relache , parfois elle avait un peu déliré ,malgré les 4 comprimés qu'il lui avait fait avalé de force. Elle était réveillé ,il lui donna du thé chaud et déposa (cela ne le surpris même pas) un baiser sur son front, elle répondit avec un petit sourire.
Il vit que le temps s'était amélioré ,il télé phonna a Aoste la bonne nouvelle arriva !!
_On a envoyé l'helico !! dans 10mn il survolera le refuge ,-
Soulagé il annonça le scoop à Ingrid , cependant l'engin ne pouvait se poser là il fallait qu'il se pose un peu plus bas dans la combe.
Enfin le bruit du rotor parvint comme un doux chant à leurs oreilles.1heure plus tard Ingrid était embarquée et ammenée à l'hopital de la vallée. Julien se sentit d'un coup horriblement seul, il redescendit dans la vallée et rencontra les sauveteurs en chemin .
Arrivée à l'hopital dans la soirée il se precipita voir Ingrid et là seulement il s'apperçu qu'il n'avait plus appelé Gaelle de puis 20h !! ce qu'il fit immediatement ,elle se faisait un sang d'encre. Mais curieusement il lui semblait qu'il s'adressait plus à une copine qu'a sa compagne, en fait il etait obsédé par Ingrid .
Quand il raccrocha ,il ne douta plus ,sa vie allait prendre un nouveau tournant...
FIN
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Papanelan le Mar 19 Juil - 7:56

braquasse a écrit:Un trés bon livre (enfin 4) les enfants de la terre de J M Auel ,histoire dans la préhistoire ! (Jondalar et Ayla...pour papanélan)

Euh....en réalité, c'est 6 tomes.

J'espère ne pas tarder à attaquer le dernier !
avatar
Papanelan

Messages : 7231
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 69
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Mar 19 Juil - 16:48

exact ! le hic c'est que je les ai prété il y a longtemps et on me les a jamais rendu Sad
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Papanelan le Mar 19 Juil - 18:41

Actuellement, je lis "Autre monde" de Maxime Chattam. J'en suis au 2ème tome (sur 3).

C'est bizarre.....!!!!!
avatar
Papanelan

Messages : 7231
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 69
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Mer 20 Juil - 17:33

LE 6eme de JM Auel est sortie il y a peu.
Moi je lis l'histoire du tour, et d'alpe d'huez.Avant j'avais lu l'histoire des sérials killers.....Pas triste. affraid
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Admin le Ven 12 Aoû - 1:15


Michel Strogoff

Michel Strogoff, Moscou-Irkoutsk est un roman écrit par Jules Verne (1828-1905). Il paraît sous la forme d'un feuilleton dans le Magasin d'éducation et de récréation, du 1er janvier au 15 décembre 1876, puis en volume la même année.

Le sous-titre et le contenu du roman montrent à quel point l'ouvrage s'inscrit bien dans la lignée des « Voyages extraordinaires », récompensés quatre ans plus tôt par l'Académie Française. Cette fois, Jules Verne quitte l'Afrique, l'océan, les airs ou encore les pôles pour développer son intrigue dans les immensités de la Sibérie à l'époque de l'Empire tsariste.
Le roman a été écrit tout spécialement pour la venue du Tsar à Paris, et a d'ailleurs obtenu l'approbation des autorités russes avant sa parution.

http://www.fichesdelecture.com/commande/resume/1482-michel-strogoff/?id=2608

_________________
Un ennemi sera un jour mon ami ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 9861
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 56
Localisation : Angers

http://frontosanimo.blog4ever.com/blog/index-407330.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Mar 8 Nov - 19:59

Histoire écrite de ma main
Allez ! allez ,avance la bourrique !
Sur la sente baignée de soleil bordée de senteurs méditerranéennes aux effluves parfois fortes où se mélaient le thym, le serpolet, le romarin ,et la marjolaine dont les fleurs odoriférantes exhalaient un parfum étourdissant;
Bastien poussait sa bête , nonchalante ,philosophe presque qui semblait prendre plaisir à brouter ça et là tout les dix pas.
Pourtant il fallait bien monter jusqu'au hameau ,à plus de 1100 metres à la limite des mélèzes, ahanner sur ces cailloux pendant trois heures .Le bourg dans la vallée ,avec ses rues ombragées ,ses boutiques ,ses oliviers alentours le magistral clocher aux tuiles vernissées ,ses 5 cafés ,son agitation, sa vie quoi!
Cette petite ville était le seul dépaysement pour Bastien ,un endroit où il aimerai vivre ,loin de la solitude de son hameau de sept habitants , lui seul garçon jeune parmis les anciens , son père usé par le travail sur cette terre ingrate les rides profondes légèrement vouté à force de sarcler la terre, les yeux délavés par le soleil, les mains aux doigts noueux de travailleur et son éternel pantalon gris accompagné d'une liquette en lin et sans oublier la fameuse ceinture de flanelle, héritage de son père, aussi.Il paraissait sans àge malgré une petite cinquantaine.
Sa mère ,un peu plus jeune s'occupait avec sa soeur cadette de garder les chèvres et moutons les 10 vaches , les soigner les traire d'aller chercher l'eau à la fontaîne à deux pas de la maison, de préparer les repas ,le ménage et plein de tâches domestiques, elle était encore jolie ,dans sa robe en flanelle , avec ses cheveux tirés en arriere tenus par un peigne en os et ses immenses yeux bleus dont il avait hérité.
Le matin sa soeur Justine allait à l'ecole à l'autre hameaux plus grand elle rentrait pour 15 h00 ,plus d'une heure de marche aller -retour. Bastien avait quitté la classe apres son certificat il y a deux ans et demi, impossible d'aller au collège, trop loin trop cher.
Il fallait s'occuper des terres, le blé , le fourrage et pour gagner 4 sous offrir son aide aux hameaux avoisinants.
Tout en grimpant derrière sa bourrique Bastien songeait , à la ville en bas , aux jolies demoiselles qu'il avait apperçu dans les rues aux jeunes qui allaient et venaient, et par dessus tout , à la course cycliste qui se déroulait autour de cette ville ! Il avait été subjugué , émerveillés par les coureurs et leur magnifiques machines! Combien de fois il s'était attardé devant la boutique "Au tour de France" de Mr Giordan ?? à bâver devant les mécaniques ?
Il suivait ,avec du retard la fabuleuse aventure de ces heros ,au travers d'articles du Provençal ,que sont oncle du hameau plus loin passait à son père aprés les avoir lus. Il révait des Lazarides ,Teisseire ,Robic ,Bobet, il avait déjà fait du vélo chez son cousin du hameau Adretch ,et il avait pris plaisir sur cette monture ,a rouler sur le chemin en terre pas trop défoncé qui grimpait dans la forêt ,l'effort lui semblait salutaire le rendait euphorique.C'était un grand vélo lourd avec toutefois 3 vitesses ,une selle en cuir défoncée ,sa couleur était indefinissable ,mais quelles sensations !
Il s'était attardé à la ville , regarder passer les coureurs qui faisait un circuit ,il avait reconnu Teisseire seul en tête ,vu la chûte de Rimbert l'enfant du pays passé indépendant , la poursuite du peloton...La position du soleil le rappela à sa tâche , il reparti avec son baudet à travers la montagne.
Chemin faisant il se mit en tête de se procurer l'objet de ses délires ,une bicyclette !
Le père serait contre c'est sur ,la mère aurait peur évidement ! et qui va payer pour acheter ce que dans la famille on appelait "inutile" ?
Il demanderai partout du travail quitte à descendre, lorsqu'il aurait du temps, en ville.Son père devait comprendre ....Il ne comprit pas ! Bastien était ivre de déséspoir ,il essaya d'argumenter
"- Mais regardez Rimbert ! il se fait 30 francs par course et il en fait 4 ou 5 par mois , ce qui fait 120 ou 150 francs ! plus que ce que rapporte notre ferme en y travaillant tous ! -"
- Oui mais le Rimbert lui il a eut de la chance et il a fait beaucoup de parcours et sa famille avait un peu de sous !"-
Nous y voilà les sous ,encore !
Bastien s'en tint à ses convictions sans en faire état ,il ferai des courses point final !
Deux jours plus tard alors que le sommet du Caïre la haut à 2000 metres était sous l'orage et que de grosses gouttes tombaient sur les prairies, sa mère vint lui parler ,sous l'appentis
-Bastien ,mon petit tu va sur tes 15 ans, tu es fort et beau ,et je te sais triste, elle avait gardé cet accent chantant de Manosque ,ses yeux bleus lui renvoyait l'amour qu'elle lui portait.Je sais que tu aimerai aller parcourir les routes sur un vélo ,au risque de te rompre le cou ! je sais que ton père te préfère ici aux champs ,je sais aussi ton courage et j'ai décidé de te donner une pièce de 50 francs en argent que ta grand-mère m'avait donné sur son lit de mort.;
- Non maman non ,je me débrouillerai ,non merci tu peux en avoir besoin.
Elle lui mit la piéce dans la main ,la serra et déposa un baiser sur sa joue humide de ses larmes.
SUITE + TARD
L'hiver avançait à grand pas, la neige blanchissait le paysage ,et Bastien élaborait des plans...c'est décidé il ferait du vélo ,rien ne pourra l'empêcher !Dans sa tête il avait déjà choisit sa macjhine , verte avec des roues à flasques , et ces nouveaux freins Mafac , avec des roues à boyaux et une selle brooks , mon dieu quelle apothéose.
La neige tombait ,les sons étaient feutrés ,dans l'étable les bêtes ,ruminaient.L e train -train hivernal ,les longues soirées ,les veilléès avec les voisins du hameau du milieu .Et une excellente nouvelle !Une route aller etre construite ,elle desservira les 3 hameaux et deviendra piste forestière plus haut ,pour l'exploitation de la fôret !
Bastien jubilait ! une route goudronnée ,une route toute en montée de prés de 10 klms ! Déjà il étudiait les braquets ,le temps record à faire ! Et puis aussi cette route améliorera la vie des gens ,pensez ! 3 hameau 50 personnes, la fromagerie renaîtra ,et la bourrique fâtiguera moins.
Au printemps les traveaux allaient bon train ,la prairie reverdissait ,les primevères explosaient ,les ouvriers suaient sur la route en devenir!
Bastien contre l'avis de son père s'en fut à la ville commander son vélo ,il savait ce à quoi il devait s'attendre en rentrant ! Qu'importe , au "tour de France" il se precipita chez mr Giordan qui lui parla longuement et le conseilla avec moult explications sur le choix du vélo , les habits et l'entrainement.
"J'irai voir ton père Bastien ,lui promit-il, mais d'abord essaye de venir au club , c'est gratuit et il y a 5 ou 6 jeunes de ton âge, si tu peux. Et Rimbert passe trés souvent. Au début avant que la route soit faite tu laissera ton engin ici afin de ne pas l'abimer"
Pour l'instant je commande les piéces il faudra attendre un mois.
Bon tu es grand donc un cadre de 54 en acier allégé un double plateau ,derailleurs simplex , selle brook; potence et guidon philippe ,boyaux wolber et frein mafac, couleur du vélo ??
-"bleue mr Giordan le vert ne me plait plus"
"Bon , ensuite un maillot , un cuissard des chaussures et des gants , te voilà paré.
Allez ça fait 48 francs ! je te le laisse à 46."et je te donne un bidon alu et deux boyaux de rechange
Bastien était aux anges il lui restait 4frs .
Maintenant il fallait concilier le travail et l'entrainement...Pas facile que dira le paternel?
La grande confrontation eut lieu le samedi soir ,le père était d'humeur jouyeuse ! faut dire que le maire lui avait promit l'electricité dans le mois !! et un travail complementaire a la fromagerie du canton !
" Papa commença Bastien , je voudrai te parler de mes projets ,tu sais le vélo "
Le père en riant et contre toute attente lui répondit " oui je sais que tu en meurt d'envie ,tu es trés courageux tu es un bon garçon , et je suis d'accord !"
Sa mère devait y etre pour quelque chose !
Bastien embrassa son père et sorti tel une fusée pour annoncé la nouvelle à son cousin à 2 kms de là.
Le vélo fut livré avec un peu de retard , et Bastien fier comme Artaban s'empressa de l'éssayer , il eut du mal au début avec les vitesses avec les freins, Mr Giordan lui avait tout réglé, la position, le derrailleur ,les freins !
Bastien n'eut que quelques jours à attendre , il put grimper la moitié de la route ,allégrement ,mais il déchanta un peu car la pente était... ardue et sa connaissance des braquets légère.
Malgré tout il ne mit pas pied à terre; et la machine serait à l'abris dans la grange de Léon un ami de son père qui habitait juste au bout de la route qui était goudronnée.

Les engins de chantier bulldozers ,pelleteuses allaient bon train ,en l'espace de 3 mois la route fut ouverte jusqu'a son hameau ! une prouesse ! Evidement elle n'était pas goudronnée jusqu'en haut seul 6 km l'étaient mais praticable en automobile sur la terre.jusqu'au plus haut .
Bastien tous les jeudis aprés-midi et les dimanches allait s'entrainner comme indiqué par mr Giordan ,fallait voir ces retrouvailles bi hebdomadaire de Bastien et son vélo ! quasiment religieuses !
Pendant ce temps la route s'asphaltait hectometre par hectometre, et la fin de l'été elle fut finie. L'adolescent parcourait 2 3 fois d'affilée cette côte ,il ne vivait que pour la bicyclette.
Mi septembre mr Giordan lui remit sa première licence ! et sommum Rimbert en personne vint rouler avec lui jusqu' en haut de la route, Bastien buvait ses paroles , enregistrait ses conseils , que du bonheur.
Arrivés devant chez lui Bastien présenta Rimbert à ses parents , et sa joie fut immense lorsque ce dernier dit à son père
"Vous avez là une graine de champion".
La nuit fut longue, l'hiver auusi ,dés mars Bastien repris ses chevauchées, bien conseillé par Mr Giordan et Rimbert ,ol progréssait à vue d'oeil , malgré le travail fourni aux champs ,arriva enfin le jour de la première course de jeunes il allait sur 16 ans,.
La Bastide / St jeannet 58 kms avec une belle côte au final ! Bastien piaffait ;dés le départ donné aux 70 coureurs il se porta en tête, mais avait du mal à se mettre bien dans les roues, tant est qu'il fit "l'elastique " risquant de se faire éjecté à tout moment, tant bien que mal il parvint au pied de la côte ;devant 9 garçons a 1bonne minute , avec lui 3 autres , dés l'amorce il mit son braquet "montée" 44x 17 ! il lachat sans coup fêrir ses compagnons et en l'éspace de 2kms il eut rejoint 5 des échappés ,qu'il laissaliteralement sur place! puis 1 km plus haut encore 2 ,il restait 3km à gravir , il se rapprocha à moind de 100m avant que ses jambes le trahissent !
Dur , les jambes comme des bouts de bois il monta sur la 19 et ahannant ,se déanchant il rejoignit l'arrivée 3eme ,un bonheur !
Depuis ce jour il ne cessa de progresser passant de catégories en catégories ,5 victoires la première année ;9 la 2eme ! 15 la 3eme !déjà des équipes de Marseille , de Aix s'interressaient à lui...Mais le service militaire le rattrapa 22 mois ! Par chance il était dans un bataillon où le sport était de mise , et il pu au bout de quelques temps apporter son vélo .
En rentrant il reprit de plus belle ,écumant les courses régionales et nationales, un jour de Mai il fut reperé par l'équipe Margnat , qui le fit signer un contrat pro ,désormais à 23 ans Bastien participa a de grandes course Le Paris Monaco ,, la ronde des puys ,Nice Génes qu'il gagna devant Saint. La consecration arriva en juillet où il fut retenu dans l'équipe du sud est pour le tour de France.
Ses parents ,désormais habitaient plus confortablement dans leur maison réaménagée avec le confort moderne ,grace à ses primes et une partie de son salaire , sa soeur s'occupait de la vente de fromages et autres produits de la ferme , car desormais la route reliait l'autre vallée et les promeneur et vacancierss y passait en nombre.
Le tour enfin ! loin ses débuts ;loin cette sente ardue grimpant dans les roches et la forêt.
Le tour , lui fut difficile ,au service de Gem ! malgré tout ,les chûtes ,les chasses ,les bordures ,il parvint à gagner 2 étapes des alpes , et se classa dans les 20eme à Paris. 10eme l'année suivante.
Maintenant les années ont fait leur oeuvre ,ses souvenirs remontent ,sa vue se trouble à tout ces souvenirs ,il marche sur la "route" encore , tous les jours son chien berger a ses pieds, en regardant en bas ou débutent les lacets ,tant de fois escaladés , il apperçoit un garçon a pied avec une bourrique , le lacet suivant le garçon a grandi , Bastien se retourne ,seule son ombre allongée par le couchant ,l'accompagne , au bout de la route.
FIN
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  braquasse le Sam 10 Nov - 17:51

Histoire loufoque mais presque réelle

Dans les années 75 à 88 , je bossais dans un bureau de poste dédié à la distribution des télégrammes et autres plis urgents.
Nous avions alors un chef ,un peu particulier ,pas méchant mais trés homme des bois , il poussait des cris pour un oui pour un non ,de plus il était passablement bourrin. Avec des collegues , on cherchait un surnom à affubler à ce spécimen comme parfois l'administration en pond. Finalement au début on l'appelait le "Bestiau" puis après avoir lu un bouquin sur la prèhistoire je l'ai surnommé (et cela est resté) PITHECUS;(d'australopithécus ancêtre de l'homme)

PITHECUS ou la vie dissolue d'un transfuge de la France profonde (un peu de vrai , beaucoup de faux LOL)

Issu d'une horde sauvage dans les temps ancestraux, vêtu d'un jean élimé de chausses éculées et d'une chemise sans âge ,il arrivait juché dans sa 4L tombereau, dont le plancher avait été réparé avec du ciment le siège conducteur maintenu par une branche de pin, afin d'éviter son affaissement...(vrai de vrai)et toujours remplie de paille voire de fumier (vrai) Il marchait toujours penché ,balançant de droite à gauche ses bras énormes et velus, poussant des cris de bêtes et reniflant sans arrêt . son regard était farouche, il émettait des onomatopées du style: vouais ,grum ,bande de veau ,ect(vrai)
Il vivait dans la cambrousse à 20 km de Nice où il exploitait une campagne, sa femelle l'ayant quitté(vrai) il avait aménagé sa hutte en abris sous roche. L a nuit tombée il partait en maraude avec sa massue sur l'épaule ,il arpentait les vallons avoisinants , reniflant de ci de là des effluves que seul son groin parvenait à capter !
Parfois il emmenait au bureau le résultat de ses plantations , pour les vendre (vrai)
Il parait que les soirs de pleine lune il grimpait sur un tertre et hurlait tel un loup ,puis dèvallant la pente il fonçait on ne sais où tel un sanglier.
Un beau jour alors qu'il était en rut ,il perçu de très loin l'odeur d'une femelle pithécus ,c'était un dimanche, la "belle" venait se promener dans la garrigue quand elle tomba nez à nez avec "l'énorme".
Alors lui ne se sentant plus , se mit à lui faire une parade nuptiale d'un autre temps. Sauts de côté, voltes face, roulades , sauts sur place, beuglement guturaux ,il se rapprocha et tel ses ancêtres lointains il huma le postérieur de la femelle en grognant et bavant jusqu'à ce que la dulcinée se laisse attendrir.Elle devint sa compagne (vrai) mais n'ont point procréé (il aurait fallut les noyer lol)
A partir de ce jour là son comportement changea ! de pithécus il devint homo érectus.
Malgré tout, les jours d'orage, il beuglait bien encore quelques sons intraduisibles par le commun des mortels.
avatar
braquasse

Messages : 7711
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 66
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Admin le Lun 12 Nov - 20:50

Ton histoire est bien raconté, je sais plus si je te l'ai dit, tu aurais pu écrire des bouquins.

J'ai lu pas mal de tes aventures sur ton blog, cela était très bien tournée et intéressant, pas ennuyeux comme celui que tu as écrit au dessus. Je suis FAN de tes histoire.

J'attends l'histoire du Pirate et du Courageux hein Braquasse.

_________________
Un ennemi sera un jour mon ami ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 9861
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 56
Localisation : Angers

http://frontosanimo.blog4ever.com/blog/index-407330.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: A découvrir ou redécouvrir...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum